8 erreurs qui vous empêchent de voir vos abdos !


Voici 8 raisons qui expliquent pourquoi vous ne pouvez pas voir vos abdominaux, et pourquoi vous n'êtes pas assez sec au niveau du ventre. Suivez nos conseils pour enfin avoir une belle tablette de chocolat !

8 Erreurs à éviter pour voir vos abdos Vous avez passé des heures à travailler vos abdos, à faire de la course à pied et à suer sans aucun résultat en faisant des centaines d'abdominaux ? Malgré tout votre acharnement, le fameux six pack n'est toujours visible ? Vous faites sûrement une ou plusieurs des erreurs que nous listons ci-dessous !


1 - Vous êtes trop gras !

Bien sûr, la première raison qui fait que vous ne voyez pas vos abdominaux, c'est qu'ils sont recouverts par une couche de graisse plus ou moins épaisse.

Cela signifie donc simplement que vous êtes trop gras !

Si vous avez des abdominaux très massifs, très volumineux, vous pouvez vous permettre d'être légèrement gras mais tout en ayant quand même une partie de vos abdominaux qui soit visible. Mais plus vous êtes gras, et moins vous les verrez. De même, moins ils sont musclés, et moins vous les verrez à taux de masse grasse équivalent.

Donc pour bien les voir, il faut qu'ils soient volumineux et que vous soyez suffisamment secs.

Si vous ne savez pas comment faire, je vous invite à lire notre guide pratique sur la sèche.


2 - Vous avez un mauvais entraînement des abdominaux

Quand on parle des abdominaux, on pense directement aux grands droits de l'abdomen, c'est-à-dire au muscle qui va former la fameuse tablette de chocolat. Pourtant, il y a aussi les obliques internes et externes ainsi que le transverse. Les obliques peuvent vous aider à avoir une taille plus fine, et le transverse, par le travail de gainage indispensable qu'il procure, aide à avoir un ventre plat.

S'il n'est pas forcément obligatoire de travailler les obliques (car il vont intervenir dans de nombreux autres mouvements pour les abdominaux), il est par contre indispensable de travailler le transverse.

Dans votre programme d'abdominaux, vous devez donc inclure obligatoirement au moins deux exercices : un pour le grand droit, et un pour le transverse !

Mais dans l'idéal, essayez de varier les exercices à chaque entraînement, pour avoir toute une panoplie de mouvements différents chaque semaine : vous pouvez faire des crunchs et ensuite du gainage classique sur une séance, puis faire par exemple des crunchs à la poulie haute et sur un bosu lors du training suivant, utiliser des relevés de bassin, etc.

Vous l'aurez compris, le but est donc de travailler sur différents angles de manière à avoir un développement le plus complet possible de la sangle abdominale.

Si vous voulez, vous pouvez aussi inclure des mouvements avec rotations pour accentuer le travail sur les obliques, mais attention car ces exercices sont très souvent mal réalisés et peuvent donc rapidement provoquer des blessures au niveau de la colonne vertébrale.

Comme vous pouvez le voir au-dessus, le travail des abdominaux grands droits est basé sur des crunchs et des relevés bassins, et non pas sur des sit-up et des relevés de jambes. En effet, ces deux types d'exercices sont parfaitement contre-indiqués : ce ne sont pas les plus efficaces, et ils impliquent une forte pression sur la colonne vertébrale avec un travail important des fléchisseurs de la hanche. En conséquence, ce ne sont pas les plus utiles et en plus ce sont les plus dangereux !


3 - Vous faites mal les exercices … et pas assez lourds !

Pourquoi pour les biceps vous cherchez sans cesse à augmenter les poids, et pas pour les abdominaux ?

Si vous faites bien l'exercice, il n'y a pas de raison de ne pas chercher à augmenter les poids régulièrement. En augmentant le lest petit à petit, vous allez rendre l'exercice de plus en plus intensif, et donc toujours plus stimuler vos muscles abdominaux.

Et bien sûr, le mouvement doit être de qualité : avec une bonne contraction volontaire. Il ne s'agit pas d'aligner 100 répétitions d'un coup en relevant les épaules sans savoir ce que vous contractez. De toute façon, si vous parvenez à faire plus de 20 à 30 répétitions, c'est que vous savez pas contracter correctement vos abdominaux. Est-ce que vous arrivez à faire 100 répétitions pour les biceps ?

Et n'hésitez pas à varier le nombre de répétitions : sur certains entraînements, utiliser des séries relativement lourdes et courtes autour de 10 répétitions, et sur d'autres, n'hésitez pas à monter sur 20 à 30 répétitions. Comme avec tous les muscles, il faut travailler différentes qualités musculaires.

Donc apprenez à travailler correctement et consciencieusement, et vous aurez les résultats que vous attendez depuis longtemps !

Les abdominaux ne doivent pas être traités différemment des autres muscles : un travail de qualité et suffisamment intensif !

Et pour cela, pensez aussi à conserver votre entraînement suffisamment longtemps pour qu'il produise ses effets. Les abdominaux sont de petits muscles, il faut plusieurs mois pour leur faire prendre un peu de volume. Ne changez pas de programme toutes les trois semaines sous prétexte que vous ne voyez pas d'amélioration !


4 - Vous ne pouvez pas virer le gras via les exercices !

Et oui, désolé de vous casser le moral, mais malheureusement, il n'est pas possible de supprimer le gras que vous avez sur les abdominaux de manière locale simplement en les travaillant le plus fréquemment que vous pouvez.

La perte de gras locale n'existe pas, et en plus vous ne pouvez pas définir à quel endroit vous allez maigrir.

Donc pour perdre du gras au niveau des abdominaux, tout va se jouer dans votre cuisine : vous devez maîtriser votre nutrition et vos compléments alimentaires de manière à perdre du poids au global. Et c'est en perdant globalement du poids que vous réussirez aussi à diminuer la graisse que vous avez au niveau du ventre.

Malheureusement, c'est bien souvent la graisse abdominale qui va partir en dernier !


5 - Vous entraînez vos abdominaux trop souvent !

Comme tous les muscles, ils ont besoin de repos. Ce n'est pas en les travaillant tous les jours que vous allez progresser encore plus vite, d'autant plus qu'ils sont déjà sollicités par de nombreux autres exercices de manière indirecte. En effet, dès que vous allez travailler sur les gros mouvements de base comme par exemple le squat ou le soulevé de terre, vos abdominaux vont être sollicités aussi.

Et donc, comme pour tous les muscles, il faut leur laisser une récupération suffisante de manière à pouvoir se développer.

Donc évitez de faire plus de 2 à 3 séances d'abdominaux par semaine pour leur laisser une récupération suffisante.

Et comme de toute façon ce n'est pas en en faisant plus souvent que vous allez perdre plus de gras, n'ayez pas peur de les laisser se reposer ;–)


6 - Définissez une diète sur le long terme et tenez vous-y !

Pour voir ses abdominaux, il faut être sec, et pour être sec il faut tenir sa diète sur le long terme.

On voit pourtant souvent des pratiquants de musculation qui changent de plan alimentaire toutes les semaines ou toutes les deux semaines, car ils ne voient pas les progrès assez vite. Mais en musculation, les progrès sont lents, et la perte de gras n'est pas linéaire. Il est donc tout à fait possible de ne pas perdre de gras pendant 2 à 3 semaines, puis de se mettre à en perdre d'un coup, même sans avoir touché à son alimentation.

Donc laissez à votre diète le temps de faire son effet, et ne changez pas trop souvent, sinon vous ne pourrez pas vous rendre compte de ce qui fonctionne ou non.

Bien sûr, cela est valable pour votre plan alimentaire, mais aussi pour vos compléments.

Si certains compléments alimentaires peuvent vous aider à perdre du gras, il faut pour cela que leur utilisation soit faite sur une période suffisamment longue. Ne variez pas toutes les deux semaines, car là encore, vous n'aurez aucune chance de savoir quel produit est efficace pour vous.


7 - Ne misez pas tout sur le sport et le cardio !

Ne misez pas tout sur le sport et le cardio-training !

Même si le sport et la course à pied peuvent vous aider à brûler quelques calories supplémentaires, ce n'est clairement pas la solution la plus rapide et la plus efficace pour perdre du gras.

La meilleure solution reste d'avoir une alimentation de sèche, c'est-à-dire un régime hypocalorique correctement défini et parfaitement suivi.

Bien sûr, le cardio-training pourra accélérer légèrement les choses, mais si vous basez tout sur le sport sans rien modifier à votre alimentation, vous allez vite être déçus du manque de résultat que vous aurez.


8 - Les abdominaux chez un maigre, ça ne compte pas !

Enfin, pensez bien à une chose : il est facile d'être maigre et d'avoir des abdominaux, car pour cela, il suffit de ne pas manger et d'être très sec. Par contre, il est bien plus compliqué d'être musclé et d'avoir des abdominaux, car cela demande une bien meilleure maîtrise de la nutrition, d'autant plus que quand on cherche à prendre de la masse musculaire, il faut toujours passer par une légère prise de gras, qui va donc avoir naturellement tendance à masquer vos abdominaux.

Ensuite, il faut donc réussir à supprimer la masse grasse accumulée tout en conservant la masse musculaire, pour réussir enfin à avoir de beaux abdominaux et une masse musculaire globale importante !

Donc les abdominaux chez un maigre, ça ne compte pas ! Donc éviter de vous comparer avec votre petit cousin de 15 ans qui a de beaux abdos sans avoir jamais fait de musculation ... c'est de la triche, il est tout maigre !

Et évitez aussi de vous comparer aux autres sportifs de la salle, tout le monde ne prend pas du gras au même endroit, et ne sèche pas à la même vitesse. Si vous vous comparez, vous risqueriez d'être déçu et de changer trop souvent de training, nutrition, ...

Comme vous le voyez, il ne suffit pas de faire bêtement des exercices d'abdominaux tous les jours ou plusieurs fois par semaine pour espérer voir sa fameuse tablette de chocolat. Malheureusement, c'est bien plus compliqué que cela, ça demande plus de rigueur et de patience que ce que pourrait penser la plupart des gens.

yolaa.com